Blogue

E26 [Entreprenariat] Pourquoi faire payer pour tes ateliers de portage?

E26 [Entreprenariat] Pourquoi faire payer pour tes ateliers de portage?

par | Sep 19, 2023 | Podcast La Fronde | 0 commentaires

La valeur perçue d'un service rémunéré dépasse souvent celle d'un service gratuit.

Épisode 26

Pourquoi faire payer pour tes ateliers de portage?

Transcription de l’épisode.

 

Aujourd’hui, je vais te convaincre de faire payer pour tes ateliers de portage.

Allô, allô les pros de la périnatalité!

Je suis vraiment contente de vous retrouver cette année, cette automne, pour une saison 4 du podcast La Fronde.

Nouveauté cette année, le podcast est aussi en format vidéo sur YouTube, donc je te fais des bye-byes si tu es moi sur YouTube, si tu m’écoutes sur ta plateforme de balado, de podcast.

Mais sache que si t’as envie de voir mes expressions faciales, c’est possible maintenant sur ma chaîne YouTube. Je vais te laisser les liens en dessous de l’épisode.

Alors aujourd’hui, on commence la nouvelle saison 4 du podcast et ça sera sous la grande thématique d’entreprendre en périnatalité.

Alors tout le long de l’automne, il va y avoir des épisodes solo, comme les premiers de la saison vont probablement tous être des épisodes solo. Et ensuite, il va avoir des épisodes entrevues avec des entrepreneurs, des entrepreneuses en périnatalité de tout acabie, de différents milieux, pour venir parler, en fait, partager de leur expérience, de leur parcours, comment elles aiment ça, c’est quoi, leur difficulté aussi dans le milieu de la périnatalité.

Voilà, donc on va pouvoir en discuter avec plusieurs d’entre elles déjà, une belle brochette d’invitée. Je t’en dis pas plus, je te garde des surprises!

Mais aujourd’hui, épisode beaucoup plus axé vers les monitrices de portage.

Donc tu sais peut-être déjà que je forme des monitrices de portage avec l’école Porter la vie. Et donc j’en vois beaucoup dans une année quand même des monitrices de portage et souvent vous avez un peu tous les mêmes questions quand on débute le métier de monitrice de portage et de conseillère en pot à pot. Et donc j’avais envie de faire des épisodes pour répondre à ces grandes questions-là qui reviennent vraiment souvent, pour vous aider à vous lancer dans votre métier de monitrice de portage.

Donc si t’es une nouvelle monitrice, t’es en train de faire ta formation, tu l’as terminée, ça fait quand même peut-être quelques mois, tout ça est valable. Même pour les monitrices plus expérimentées, cet épisode-là, je suis sûre qu’ils vont être pertinents pour vous aussi.

Alors, la question!

Pourquoi faire payer pour tes ateliers de portage et pourquoi pas faire ça gratis?

J’ai sorti 4 raisons majeures sur le pourquoi c’est important de faire payer pour tes ateliers de portage, tes consultations privées, tes ateliers de groupe, tes cliniques d’ajustement de ports bébés, name it, comme tu veux voir ça.

Alors, la première raison, c’est ça fait plus professionnel.

Oui!

On se le cachera pas, là, c’est sûr qu’on va plus te prendre au sérieux si tu monétises ton expertise. C’est-à-dire, c’est on prend toujours plus au sérieux quelqu’un qui vend ses services, son expertise, que quelqu’un qui le fait gratuitement.

Pourquoi?

Parce que dans notre perception, on est plus convaincu que la personne qui le fait en échange d’argent va vraiment beaucoup plus s’impliquer. Et ça, c’est des fois non… C’est pas toujours totalement, tu sais, dans notre tête, on dit ah oui, c’est vrai, la personne, elle paie pas, ça fait que ça va être de la chenoute », là, tu sais. 

 

Des fois, c’est super inconscient.

Mais c’est quand même quelque chose qui arrive.

Mais à l’inverse aussi, les participants des ateliers, quand ils paient, ils s’engagent plus à être là et à le faire pour vrai. Et souvent, c’est des gens qui sont plus motivés parce qu’ils ont payé pour le service, alors ils veulent vraiment que ce service-là leur serve à quelque chose.

Donc, au niveau de la transformation, au niveau de ce que la personne va venir chercher avec toi, bien, t’as plus de chances d’atteindre des objectifs, vraiment, que le parent porte bien, s’engage, pratique, te revienne avec s’il y a des questions, quoi que ce soit, s’il a payé que si l’atelier était totalement gratuit.

Il y a aussi, ce que je dis dans la formation des monitrices de portage, je dis vous êtes ici, vous avez payé pour avoir un savoir, une expertise, bien cela a une valeur. Et donc si tu as payé pour ta formation, ça sera un petit peu nono de ne pas essayer justement de monétiser toi aussi ton expertise, pour essayer de, au moins, rembourser tes frais de formation durant un bout de temps.

Voilà, tu sais, il ne faut pas être gêné de demander de l’argent en échange de ton expertise. Tu es une experte, t’es une pro du portage, voilà, tu es une professionnelle et les professionnels se font payer pour les services et pour le savoir qu’ils ont. C’est comme ça.

La deuxième raison, c’est au niveau de la motivation.

Ta motivation à toi. En tant que monitrice de portage, c’est beaucoup plus motivant si t’es capable de payer des factures, de réussir à vivre, d’avoir un sideline de monétrise de portage si c’est pas ton activité professionnelle principale, c’est beaucoup plus motivant s’il y a de l’argent qui rentre que s’il n’y a pas du tout d’argent qui rentre.

Parce que si il n’y a pas du tout d’argent qui rentre, et là tu vas laisser tomber ta profession de monitrice de portage et il y a plein de familles qui ont besoin de tes services, de ton savoir, de ton expertise, qu’ils ne l’auront pas parce que tu vas retourner faire autre chose, tu vas retourner au salariat parce que t’as besoin de payer tes factures, ça c’est sûr. Et voilà, donc c’est ça.

Si ta motivation à toi intéresse c’est aussi de pouvoir continuer d’être monitrice de portage et d’offrir ton service.

La troisième raison du pourquoi faire payer tes ateliers de portage, bien, c’est la compétition déloyale qui s’offre entre monitrices de portage.

C’est-à-dire, donc, l’automne dernier, j’ai fait l’exercice avec l’INPE, donc l’Institut national du portage des enfants, et on a demandé à beaucoup de monitrice de portage de partout, principalement au Québec, là, de partout au Québec, combien elles chargeaient pour un atelier de groupe, un atelier en privé, à domicile, en organisme, bref.

Donc on a rassemblé ça dans un tableau. Je vais vous mettre les liens en dessous, j’essaie de vous retrouver. Oui, ce tableau-là devrait se retrouver aussi sur le site de l’INPE, là, ça s’en vient,si c’est pas déjà là. Si t’écoutes ça maintenant, là, à l’automne 2023, ça se peut qu’il soit pas là, mais ça s’en vient.

Et donc, c’est qu’on s’est rendu compte qu’en fonction du lieu de vie, en fonction de ce que la monitrice faisait, souvent, si elle était en organisme, elle a déjà un salaire de payer, si elle fait ça comme traire autonome, si elle fait juste un petit sideline, dépendamment de la région du Québec, tout le monde avait une belle brochette de prix quand même assez vaste!

Du gratis à pas mal plus cher aussi, t’sais, donc ça jouait vraiment dans des grandes vagues, des grandes brochettes d’argent comme ça. Et ce que moi, j’aime dire avec ça, ce que j’ai dit quand on a remis le document, c’est que ça a une valeur. Le marché a créé qu’un atelier de portage valait à peu près ça. Tu sais, pis là, je dis pas de chiffres, dans un prochain épisode, je vais vous parler plus des prix. Mais donc, si toi tu décides d’aller en dessous de ça, bien là, il y a comme un message un peu bizarre qui s’annonce. OK, toi tu le fais moins cher que l’autre.

Es-tu moins bonne? Ou tu me fais un gros rabais, t’es mon amie? Ou ça vaut pas de la chenoute?

Ou l’autre, c’est quoi elle, elle se prend pour qui? Donc là, il y a comme une espèce de questionnement.

Des fois, c’est inconscient, mais les gens se posent des questions de pourquoi c’est pas un peu uniforme. Mais comme vous savez, il n’y a pas d’association professionnelle de la monitrice de portage, alors chacune est libre de charger le prix qu’elle veut.

Moi, c’est pas ça mon point. Ici, ce que je veux dire, ce que je veux que tu retiennes là aujourd’hui avec ça, c’est que ça a une valeur.

Ton atelier, ton savoir a une valeur.

Si tu veux le faire pro bono, tu veux donner au suivant, tout ça, c’est correct.

Mais nomme la valeur. Exemple, t’es en organisme. Les organismes, les OBNL, eux, ont des subventions, donc ça c’est une autre offre. On va en parler une autre fois. Mais là t’es une monitrice indépendante, tu veux offrir un cadeau à des amis qui viennent avoir un bébé, bien c’est correct de leur dire « je t’offre un atelier de portage avec moi, c’est une valeur de 60$, mais toi je te l’offre, c’est un cadeau.»

Mais juste de nommer la valeur que ça a, cette chose-là, déjà ça fait une différence dans la tête des gens. Parce que de bouche à oreille, après ça, ils vont dire « Ah, tu sais, telle monitrice est venue, c’est un cadeau, c’est vraiment chouette, mais tu sais, elle fait cet atelier, là, ça va être près de 60$. »

Donc là, l’autre personne qui est intéressée par bouche à oreille, qui est votre meilleure pub, elle va revenir vers toi, elle va déjà avoir une idée de « c’est quoi ton prix, tu sais, que t’es pas gratis?»

Parce que rien de pire pour un client d’arriver pis penser qu’ils veulent l’avoir gratis.

Pis là, toi, tu lui dis «ben non, c’est 60 $! »

Ouais, mais là, à l’autre, tu lui as fait gratuit, mais là, à toi-même, tu viens te faire aussi une compétition déloyale par rapport à ça.

La quatrième raison de pourquoi il faut charger un prix pour tes ateliers de portage, c’est que tu n’es pas une OBNL.

Bon, faut arrêter de penser que la Périnatalité, c’est juste une affaire de communautaire.

C’est pas vrai.

Il y a plein de professionnels qui agissent auprès des jeunes familles et qui font un travail extraordinaire et qui ne sont pas des OBNL, qui ne sont pas des organismes communautaires.

Il y a des physiothérapeutes en périnatalité, des massages bébés, des kinés, des ostéos, des… Je pourrais même pas toutes les nommer tellement qu’il y en a… Des infirmières aussi qui font, dans le privé, des consultantes en sommeil, des nutritionnistes qui spécialisent en DME puis en problématiques au niveau allergène, tu sais.

Il y en a plein, il y en a plein, mais tu n’es pas une OBNL.

C’est pas tout le monde qui sont des OBNL, OK?

Les organismes famille, elles ont des subventions du gouvernement pour donner des services, OK, à leurs membres. C’est comme ça que ça fonctionne.

Toi, t’es pas un OBNL, t’es pas communautaire, t’as pas de subvention du gouvernement.

T’es un travailleur autonome, t’as tes factures à toi à payer, t’as tout ça à faire.

Là, faut que tu payes ton logement, ta bouffe, etc. Et t’auras pas de subvention pour pouvoir le faire. Ça marche pas comme ça.

Ce que je suggère aux monitrices qui travaillent à l’intérieur des organismes, familles, des organismes communautaires qui ont des subventions pour organiser des ateliers de portage, c’est encore une fois de dire « l’atelier de portage, il est gratuit pour nos membres. Parce que souvent, il y a une part de membres à payer pour devenir membre d’un organisme, une famille, comme ça. Des fois, c’est une toute petite part, 5 $, quelque chose comme ça.

Mais ça fait que la personne, elle est membre. Elle est déjà partie prenante de l’organisme. Aussi, tu peux dire, si tu es un organisme, tu fais un atelier, c’est gratuit pour nos membres, valeur de 60$. Donc, de le nommer ça aussi.

Parce que peut-être qu’une personne qui est pas membre, qui va voir passer ça sur les réseaux sociaux, qui va appeler, qui va dire « ben moi je veux un atelier, nanana », t’sais, là vous allez pouvoir dire « ben, deviens membre et tout ça ».

Mais quand t’es travailleur autonome, t’as pas de subvention au roulement, t’as pas de subvention pour donner un service comme ça directement à des parents qui ont des bébés et qui ont des besoins. Si y’a une personne, t’sais, qui… En fait, ce que je veux dire par rapport à ça, c’est il faut envoyer le message que c’est professionnel, que t’es une professionnelle et que oui, ton savoir, ton expertise est reliée à un montant, à un échange monétaire. C’est comme ça que ça fonctionne. Quand t’es de travers autonome, OK?

Et donc, je trouve que c’est un peu… De le faire quand c’est gratis ou avec des subventions, en fait, c’est un peu comme la RAMQ, la comparaison avec la carte d’assurance maladie au Québec.

Jamais on voit nos factures liées à nos soins de santé.

Jamais on nous envoie un bill quand tu vois chez le médecin faire « ça a coûté ça, si t’avais eu à le payer, ça aurait coûté ça ».

Donc on n’a aucune idée de ça peut coûter combien un rendez-vous chez le médecin. Si quelqu’un peut me le dire, commentez-moi ça ici, mais pour vrai, on le sait pas.

Donc, raison de plus d’être capable de dire « bien moi, ma valeur, c’est ça. Et je suis une travailleuse autonome, je suis professionnelle, je suis sérieuse dans ma démarche, j’offre ce service-là auprès des familles et ma valeur c’est ça. Voilà.

Fin des quatre raisons, je vais résumer les raisons.

Alors la première raison de pourquoi charger pour tes ateliers de portage, ça fait plus professionnel. Tu envoies un message justement que tu es une professionnelle qui nécessite une rémunération pour ton savoir et ton expertise et c’est totalement normal de vouloir faire ça.

C’est aussi la deuxième raison, c’est pour augmenter ta motivation intrinsèque à toi de poursuivre ton métier de monitrice de portage et de ne pas arrêter après 6 mois parce que t’en retires pas autre chose que juste des sourires et de la satisfaction personnelle d’avoir aidé.

Et aussi pour la compétition déloyale qu’on peut faire aux autres monitrices, mais que tu te fais aussi à toi-même envers tes clients s’il y en a qui sont gratis et s’il y en a d’autres qui sont payants.

La dernière raison pourquoi faire payer pour tes ateliers de portage c’est que tu n’es pas une OBNL et tu n’as pas de subvention au service et au roulement.

Donc n’hésite pas à répondre en commentaire ou à me laisser aussi des messages sur les réseaux sociaux. Si ce que je te dis te choque, t’émeut, te surprend, peu importe l’émotion associée à ça, j’ai envie de t’entendre.

Même si t’es pas une monitrice de portage, si t’es un travailleur autonome qui est en périnatalité, je crois que ces conseils-là peuvent aussi s’adresser, s’extrapoler à toutes les professions en fait, en périnatalité, qui ont besoin de reconnaissance, de savoir que vous êtes des experts, vous êtes des professionnels et c’est tout à fait normal de vouloir échanger de l’argent contre votre présence auprès de ces familles-là, d’accord?

Et dans le prochain épisode, déjà la semaine prochaine, je te jase de comment fixer tes prix.

Maintenant que tu sais que tu dois faire payer pour tes services, bien comment ça se fait qu’on peut faire ça, fixer nos prix pour les services. À la semaine prochaine!

 

0 commentaires

Laisser un commentaire

E38 – Entrepreneuriat et Soutien aux Travailleurs Autonomes en Périnatalité

Stéphanie : Entrepreneuriat et Soutien aux Travailleurs Autonomes en Périnatalité Redéfinition de son Parcours Professionnel et Offres de Services Innovantes   Dans cet épisode hors-série de La Fronde animé par l'experte en périnatalité, Stéphanie, nous...

E31 Les bébés dans le dos: un mode de vie qui fait danser avec Karine Cloutier

Épisode 31 Les bébés dans le dos : Un mode de vie qui fait danser avec Karine Cloutier    Aujourd'hui, je reçois Karine Cloutier et on jase de portage en pagne. Mais avant de te laisser à l'entrevue, je te présente un peu mon invitée. Karine Cloutier, c'est...

E30 Ma bibliothèque de ressources pour le portage des bébés

Épisode 30 Ma bibliothèque de ressources pour le portage des bébés    Transcription de l'épisode:   Allô, allô les pros de Périnatalité! Merci d'être là encore aujourd'hui à m'écouter dans ce début de saison qui parle beaucoup d'entrepreneuriat en...

E29 Comment choisir son matériel pour enseigner le portage?

Épisode 29 Comment choisir son matériel pour enseigner le portage?Transcription de l'épisode: Allô, allô les monitrices de portage! Heureuse de vous revoir cette semaine pour vous parler des choix des outils de sa trousse à mallette de monitrice de portage. C'est...

E28 Comment débuter sa pratique de Monitrice de portage?

Épisode 28 Comment débuter sa pratique de Monitrice de portage?Transcription de l'épisode: Allo, allô les pros de la Périnat, je suis très contente que vous soyez encore là cette semaine pour m'écouter sur cette saison 4 qui est traite d'entreprendre en périnatalité....

E27 Comment fixer tes prix pour tes ateliers de portage?

Épisode 27 Comment fixer tes prix pour tes ateliers de portage?Transcription de l'épisode: Aujourd'hui je t'explique ma vision de comment fixer tes prix. Allô, allô, allô! Rebonjour, rebienvenue sur le podcast! Dernier épisode un peu choc qui était sur pourquoi faire...

E25 – Comment je construis mes ateliers d’initiation au portage en groupe

Épisode 25 Comment je construis mes ateliers d'initiation au portage en groupe Transcription de l'épisode.   Aujourd'hui, épisode solo pour les nouvelles monitrices de portage. Je t'explique comment je monte mes ateliers de portage de groupe. Allô, allô les...

E24 – Mon top 3 de vêtements de peau à peau

Épisode 24 Mon top 3 des vêtements de peau à peau Transcription de l'épisode.   T'écoutes La Fronde, épisode 24. Aujourd'hui, un épisode solo et je te jase de mon top 3 des vêtements de peau à peau. Allô, allô les pros de la périnatalité! Aujourd'hui, c'est...

E23 – À quoi servent les vêtements de peau à peau?

Épisode 23 À quoi servent les vêtements de peau à peau? Transcription de l'épisode.   Vous écoutez La Fronde, épisode 23. Aujourd'hui, un épisode solo et je réponds à la question À quoi ça sert les vêtements de peau à peau? Allô, allô les pros de la périnatalité!...

E22 – Comment le portage contribue au bon développement des hanches?

Épisode 22 Comment le portage contribue au bon développement des hanches? Transcription de l'épisode.   Allô, allô les pros de la périnatalité!  Aujourd'hui, on parle de pourquoi le portage contribue au bon développement des hanches. Pourquoi et comment aussi. ...